Manucure russe, french manucure ou manucure japonaise ? A vous de choisir.

par | 10-03-2020 | Beauté des mains

Manucure russe, french manucure ou manucure japonaise ? On n’a jamais autant entendu parler de manucure. Les traitements et techniques qui accompagnent ces soins sont variés et vont du simple limage aux masques et pommades les plus divers. Il y a plus de 4000 ans, les anciens se distinguaient déjà dans le soin de leurs ongles. Brillant, pigmenté de henné, baigné d’huiles aromatiques et hydratantes, ce soin plus qu’ancestral continue à être réinventé année après année.

La manucure est l’ensemble des opérations qui visent à soigner non seulement les ongles mais aussi les mains. D’une part, l’ongle est traité : il est coupé et/ou limé pour lui donner la forme souhaitée, la cuticule est nettoyée et sa surface est préparée pour l’application d’un vernis. La main peut également être traitée en appliquant un exfoliant pour éliminer l’excès de cellules mortes ainsi que pour nourrir et hydrater en profondeur. Nous obtiendrons ainsi des mains et des ongles soignés et sains. Et pour cela, il existe de multiples méthodes et techniques que nous pouvons appliquer en fonction des besoins et des goûts. Nous allons résumer chacun d’entre eux afin que vous compreniez ce qu’ils sont et de quoi il s’agit. Vous pouvez ainsi faire un choix éclairé.

Manucure russe

C’est l’une des techniques les plus populaires de nos jours et plus qu’une manucure, elle se concentre principalement sur le traitement des cuticules. On l’appelle « russe » parce que c’est une technique très courante et largement utilisée dans ce pays qui donne tant d’importance aux soins des ongles. Sa principale caractéristique est l’utilisation d’un tour électrique qui enlève et nettoie en profondeur le tissu mort de la partie appelée cuticule. Nous n’allons pas utiliser de vocabulaire technique à cette occasion, mais c’est un peu plus complexe que de nettoyer la cuticule. C’est une technique qui a créé et continue de créer pas mal de controverses en raison de ses dommages potentiels.

La vérité est que si cela n’est pas fait par des professionnels hautement qualifiés et expérimentés, les conséquences peuvent être terribles. Cela demande une grande habileté au tour, savoir détecter le type de cuticule auquel nous avons affaire. Cela est essentiel pour effectuer correctement l’opération à l’aide du tour et des têtes appropriées ou, si nous devons retirer la cuticule avec le tour et la couper avec des pinces ou des ciseaux. Il s’agit d’une opération à sec, c’est-à-dire que nous n’appliquons aucun type d’émollient pour assouplir la cuticule. Le résultat est spectaculaire. Les avantages sont principalement la durée maximale de l’émail, puisque nous pouvons faire une application parfaite presque sous la cuticule. Cela prolonge le temps pendant lequel la croissance de l’ongle est perçue.

French manucure

La french manucure dont on a tant entendu parler est née au début du XXe siècle, juste après l’invention du premier vernis à ongles, conséquence des progrès de l’industrie chimique développée pendant la Seconde Guerre mondiale. Revlon lance le premier vernis à ongles sur le marché et le pharmacien français, René Cerbelaud, dans son ouvrage « Formulaire de parfumerie », indique comment l’appliquer : laisser le bord libre et la zone de la lunule non polis, ce qui fait ressortir le rose de l’ongle. Des années plus tard, c’est l’Américain Jeff Pink, fondateur d’ORLY, qui mettra réellement en vogue cette technique qui a su traverser le temps et devenir un classique incontestable.

Il ne s’agit pas d’une technique de manucure en soi, mais d’une application de vernis. C’est-à-dire qu’après avoir procédé à la manucure (limage, traitement des cuticules et préparation des ongles), on procède à l’application du vernis. Dans ce cas, il s’agit de dessiner ou de tracer en blanc le bord libre de l’ongle pour le mettre en valeur.

Aujourd’hui avec l’irruption dans le monde du nailart, l’ongle français a également évolué pour devenir fantaisie et maquillage de presque toutes les couleurs.

Manucure japonaise

Contrairement à la manucure française, la manucure japonaise se concentre principalement sur le soin et le traitement des mains et des ongles. C’est un véritable rituel de beauté qui a pour objectif principal de redonner force et beauté aux ongles les plus faibles et les plus abîmés sans oublier la main entière.

Le limage et le traitement des cuticules se font avec toute une batterie d’ingrédients naturels : huile de jojoba, bambou, ylang-ylang, thé rouge, cire d’abeille, poudre de perle, extrait de vanille, ginseng, lait de riz et extrait de graines de lotus, pour n’en citer que quelques-uns.

La principale différence est qu’au lieu d’appliquer du vernis, une certaine pâte est appliquée sur l’ongle. Elle est appliquée en massant et en polissant l’ongle, ce qui permet de maintenir les principes actifs et de maximiser leur efficacité.

Laquelle vous séduit ?

Vous aimez mon blog ?

Il est fait avec ❤

Contact Partenariats & publicité cliquez ici

 

❤ Merci ❤

CcommeLine pour les illustrations

Ambre pour ses conseils beauté

 

Mentions légales